Mieux connaitre Avignon-Les-Saint-Claude

Nous les Potringu•se•s…

Gentilé : les habitants d’Avignon-Les-Saint-Claude sont appelés les Potringus et les Potringuses.

Ce nom viendrait du verbe potringuer, dont la signification n’est pas bien connue. Dans certains cantons suisses, «se potringuer» signifie «prendre des médicaments». Mais d’autres traductions sont avancées pour potringuer, comme «tirer du bois» ou encore «ne pas aller les mains vides».

En fait, selon les anciens, les habitants avaient l’habitude de tirer le bois jusqu’à la ville de Saint-Claude, notamment le buis très demandé par les tourneurs pour la fabrication d’objets souvenirs (chapelets). Pour freiner leur chargement dans la descente, ils utilisaient une sorte de poutre, appelée «potringue» – d’où le nom.

Avignon-Les-Saint-Claude en chiffres :

Superficie : 7,8 km²
Altitude minimum : 580 mètres
Altitude maximum : 917 mètres

Population (2021) : 391 habitants
Densité de population : 50 hab/km²

Plus d’informations sur le site de l’INSEE : https://www.insee.fr/fr/metadonnees/cog/commune/COM39032-avignon-les-saint-claude

Un peu d’histoire

Pourquoi « Avignon » ?

Jusqu’en 1972, la commune portait simplement le nom d’Avignon, avant de devenir Avignon-Les-Saint-Claude.

L’origine du nom pourrait être la présence de moines venus construire des ponts sur la Bienne et ses affluents, vers 1200. Ces moines auraient fait partie de la congrégation ayant construit l’ancien pont d’Avignon (dans le Vaucluse) dont subsiste actuellement les ruines. L’explication est séduisante car elle établit une filiation brillante, mais nous n’avons pas de document attestant de cette origine. Le toponyme pourrait également être de formation purement locale.

Pour plus d’histoire d’Avignon-Les-Saint-Claude

A défaut de pouvoir remonter le temps, nous disposons d’un essai historique écrit par L. MAYET, ancien instituteur, daté du 20 décembre 1930.

Ce document étant devenu lui même un document historique, nous vous le proposons avec les mises en garde d’usage. Il représente les faits, les événements et les personnages à la fois avec l’état d’esprit de l’époque de son écriture, et les opinions personnelles de son auteur. De plus, de nouvelles recherches ont pu apporter de nouvelles découvertes depuis l’époque de son écriture. Le voici donc comme un état des connaissances historiques locales concernant Avignon (Jura) durant la première partie du 20ème siècle.

Consultez l’essai historique de Monsieur L. Mayet, ancien instituteur, officier d’Académie, Chevalier du mérite agricole

Retour haut de page